Votre panier est vide  Votre compte

Se protéger des virus : les huiles essentielles efficaces

Se protéger des virus : les huiles essentielles efficaces 

Post virus page001

Pas facile de rester en forme quand les virus circulent et que notre immunité est affaiblie !

Pour se protéger, les huiles essentielles constituent un remède naturel et efficace. Grâce à leurs actions antivirales, anti-infectieuses et stimulantes pour le système immunitaire, elles s'avèrent être un excellent complément naturel de la médecine traditionnelle.

Arrêtons-nous sur 5 huiles essentielles efficaces pour combattre les virus.

HE Ravintsara : Incontournable pour lutter contre les virus, l'huile essentielle de Ravintsara est sans doute aujourd'hui la plus connue et la plus efficace des huiles essentielles antivirales. De plus, elle stimule le système immunitaire, l'aidant à mieux se défendre. Elle a également un effet tonifiant, parfait pour lutter contre la fatigue liée à la maladie. Elle peut s'utiliser aussi bien en prévention qu'une fois après avoir été infecté par le virus.

Application pratique : Mettre 80 gouttes d'HE Ravintsara + 30 gouttes d'HE de Tea tree dans un flacon de 30 ml, compléter par une huile végétale (Macadamia). En prévention, appliquer 1 fois par jour sur la poitrine, poignets, pli des coudes ou plante des pieds. En cas d'attaque virale, 4 à 6 fois par jour.

 

HE Eucalyptus radié : Comme de nombreuses autres huiles essentielles d'eucalyptus, celle-ci a des vertus expectorantes, mucolytiques, antivirales et anti-inflammatoires. Elle est particulièrement indiquée pour lutter contre les virus et les bactéries.

Applications pratiques : Pour stimuler les défenses naturelles de l'organisme, versez une huile végétale dans le creux de la main, puis incorporez 2 gouttes d'HE d'Eucalyptus radié + 2 gouttes d'HE de Ravintsara + 1 goutte d'HE d'Origan. En massages du thorax et du dos, plusieurs fois par jour, pendant 2 à 3 jours.

Pour assainir l'air ambiant, en diffusion ¼ à ½ heure dans les pièces à vivre.

 

HE Tea tree : C'est une huile essentielle majeure de l'aromathérapie, aux propriétés anti-infectieuses puissantes. Elle agit contre les microbes, les virus, les parasites, les champignons... L'huile essentielle de Tea tree renforce également le système immunitaire en aidant le corps à se défendre contre les attaques extérieures. Elle redonne de l'énergie en cas de fatigue.

Applications pratiques : Pour favoriser la résistance de l'organisme, versez 1 à 2 gouttes dans une cuillère à café de miel ou sur un comprimé neutre, 3 fois par jour, pendant 7 jours.

Pour conserver des voies respiratoires saines, versez quelques gouttes dans un bol d'eau chaude : en inhalation.

 

HE Laurier noble : C'est un puissant antimicrobien et anti-infectieux général, actif contre les virus, les bactéries, les champignons... L'huile essentielle de Laurier noble a aussi pour rôle de soutenir les défenses et le système immunitaire. Elle permet aussi le retour rapide à l'équilibre de ces défenses après une infection.

Application pratique : Diluez 2 gouttes d'HE de Laurier noble dans 1 cuillère à soupe d'huile végétale. Massez le thorax, la colonne vertébrale et la voûte plantaire 3 fois par jour, pendant 3 jours.

 

HE Origan : Son exceptionnel pouvoir antibactérien fait de l'huile essentielle d'Origan un anti-infectieux majeur naturel spécialisé dans la lutte contre tous les pathogènes : virus, bactéries, parasites, champignons. De plus, elle a une action stimulante sur les défenses immunitaires.

Application pratique : Pour assainir l'air ambiant, diluez au maximum 3 gouttes d'HE d'Origan avec 50 gouttes d'HE de Ravintsara entre ¼ à ½ heure en diffusion.

Pour booster l'immunité, versez 1 goutte d'HE d'Origan dans 9 gouttes d'huile végétale en application sur le plexus solaire et le haut du dos, 3 fois par jour, pendant 3 semaines maximum.

 

LEURS DIFFÉRENTS MODES D'UTILISATION

 

➢ Par prise orale

Les huiles essentielles ne doivent pas être avalées pures (sauf exceptions).

La méthode : on dépose 1 ou 2 gouttes d'huile essentielle sur un petit morceau de sucre ou, mieux, sur un comprimé neutre et on le laisse fondre dans la bouche. On peut également diluer la goutte d'HE dans une cuillerée de miel ou d'huile végétale.

 

➢ Par application cutanée

Les huiles essentielles s'utilisent le plus souvent en dilution dans une huile végétale. Vous les appliquerez en massage, exceptionnellement en friction, soit à proximité de la zone concernée, soit sur un centre nerveux (plexus solaire, colonne vertébrale...), soit sur une zone bien vascularisée : poignet, pli du coude ou du genou, plante des pieds... À retenir : les HE ne sont pas hydrosolubles, vous ne pouvez donc pas les « diluer » dans l'eau !

 

➢ En diffusion atmosphérique

C'est l'utilisation la plus courante et la plus facile des huiles essentielles. Pour cela, on se sert de préférence d'un diffuseur électrique et non d'un brûle-parfum qui, lui, brûle les huiles... et leurs bienfaits avec. Il suffit de verser une dizaine de gouttes dans le diffuseur et de le mettre en marche. La diffusion ne se pratique jamais en continu. Rythme conseillé :

  • Dans une pièce vide, deux cycles de 15 minutes deux à trois fois par jour.

  • Dans une pièce occupée, deux cycles de 15 minutes, à renouveler une à deux fois par jour.

 

➢ En inhalation

Certaines huiles essentielles ont juste besoin d'être respirées pour être efficaces. On peut soit les respirer directement au flacon, pendant quelques secondes, soit en poser 1 goutte sur son poignet et le humer à tout moment de la journée. Certaines huiles essentielles s'utilisent également en inhalation humide : on en verse quelques gouttes dans un bol d'eau chaude, et on respire les vapeurs parfumées, en fermant les yeux. Cette voie est toutefois déconseillée pour un enfant de moins de 12 ans, ainsi qu'en cas d'asthme, de couperose, d'irritation du visage.

 

LES PRÉCAUTIONS D'USAGE

 

  • Pas d'utilisation chez la femme enceinte ou allaitante

  • Pas d'utilisation chez l'enfant de moins de 7 ans sans avis médical

  • Pas d'utilisation en cas d'épilepsie, d'allergie aux molécules aromatiques

  • Ne pas utiliser une huile essentielle pure, sauf mention contraire

  • Se laver les mains à l'eau et au savon après une utilisation

  • Ne pas laisser à la portée des enfants

 

LES CONSEILS EN PLUS

 

  • Lavez-vous les mains soigneusement et régulièrement (après être allé aux toilettes, avant de cuisiner ou de manger, avant de s'occuper d'un enfant, après un trajet en transports en commun)

  • Stop aux poignées de mains ou se faire la bise

  • Utilisez des mouchoirs en papier et jetez-les immédiatement après vous en êtes servi

  • Lavez-vous les mains après avoir toussé, éternué ou vous êtes mouché

  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche (les virus présents sur les mains peuvent s'infiltrer dans l'organisme)

  • Évitez de partager des tasses, verres, assiettes et ustensiles

 

 

Retrouvez tous nos autres articles dans le blog "le journal de Gaia"

Acheter les produits cités dans cet article :

HE ravintsaraHE eucalyptus radieachat HE ravintsaraachat HE eucalyptus radie

HE tea treeHE laurier nobleachat HE tea treeachat HE laurier noble

HE origanhuile de macadamiaachat HE origanachat huile de macadamia

img fiche-produit-blankcomprimes neutres bioachat comprimes neutres bio

 

 

Bouton page precedente v2 violet page001 4 Bouton haut de page v2 violet page001

bien-être santé produits naturels huiles essentielles remedes naturels resistance naturelle

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire